GREENPEACE

Rejoignez le mouvement
  1. Lambert Wilson prête sa voix à Greenpeace pour un spot radio faisant la promotion des legs en faveur de l’association.

    Cet article Lambert Wilson, les legs et Radio France est apparu en premier sur Greenpeace France.

  2. L’expérimentation du menu végétarien hebdomadaire à proposer en option dans les cantines scolaires est entrée en vigueur ce 1er novembre. Fruit d’une forte mobilisation citoyenne, cette victoire d’étape est satisfaisante mais pas suffisante : pour la santé de nos enfants et celle de notre planète, il faut aller plus loin.

    Cet article Repas végétariens dans les cantines : la mobilisation continue ! est apparu en premier sur Greenpeace France.

  3. Le 12 octobre, des militant·es de Greenpeace dénonçaient les failles de sécurité de la centrale nucléaire de Cattenom lors d'une action non-violente. Ils et elles l'ont fait pour nous et vont être jugé·es en appel à Metz, le 30 octobre. Soutenons-les !

    Cet article Risque nucléaire : soutien aux 9 de Cattenom est apparu en premier sur Greenpeace France.

  4. Mise à jour du 18 novembre : Alors qu'une poignée de député·es pro-Total ont voté le 14 novembre, en catimini et sans débat, un amendement pour reconduire jusqu’en 2026 la niche fiscale sur les agrocarburants à base d’huile de palme, Greenpeace et d'autres associations se sont mobilisées pour dénoncer ce vote dévastateur pour les forêts et le climat. Grâce à votre soutien, nous avons obtenu un second vote le lendemain, et l'amendement climaticide a été abandonné. Merci ! Cependant, la vigilance est de mise car le texte doit repasser en seconde lecture à l'Assemblée, et le Sénat doit aussi se prononcer... La mobilisation continue !

    Cet article [DIRECT] Déforestation MEDE in France est apparu en premier sur Greenpeace France.

  5. Cauchemar des forêts, mais rêve de Total : l’intégration d’huile de palme dans ce que le pétrolier appelle les “biocarburants” engendre une déforestation massive. En Indonésie, l’équivalent d’un terrain de football est massacré toutes les 25 secondes. Mais le jeu en vaut la chandelle pour Total, qui touche des subventions. Avec la bénédiction du gouvernement, et à l’insu des contribuables. Sauf que cela pourrait changer : en 2020 la niche fiscale sur l’huile de palme doit être supprimée. Total a beau exercer un lobbying monstre pour faire annuler cette décision parlementaire, pour l’instant, il est en mauvaise posture : ce 11 octobre, le Conseil constitutionnel a débouté la multinationale. On explique tout.

    Cet article Biocarburants : l’huile de palme dans nos moteurs, cauchemar des forêts est apparu en premier sur Greenpeace France.